mercredi 5 juin 2013

La danse du lion

Suivant la légende, l'origine de la dance du lion remonterait au temps de la dynastie Tang (618-906 ap. J.C.). L'empereur Gao Zu durant son sommeil fit un cauchemar et fut sauvé par une étrange créature. Le lendemain matin, il narra son aventure et décrivit l'animal salvateur à ses ministres et, par chance, l' un d'eux reconnu ce qui pourrait être le lion, un animal vivant dans les contrées lointaines de l'ouest.

Depuis lors, il advint que le lion fut considéré comme un animal portant chance et capable de faire fuir les démons. La danse du lion fait partie, de nos jours, de grandes cérémonies comme celles qui concernent le début d'événements importants, d'inaugurations et surtout durant les fêtes du nouvel an. Le lion est supposé apporter de la chance pour l'année à venir. La danse du lion est inspirée de la danse du dragon et du phénix. Les pratiquants de la danse du lion sont toujours des élèves de Wushu parce qu'elle demande la maîtrise des positions et des déplacements mais aussi de la force car la tête est lourde. La position de celui qui fait la queue est inconfortable et comme la danse peut durer longtemps, il faut de la part des officiants une bonne résistance et beaucoup d'endurance.

Éléments sur la danse du lion

La danse du lion se dit en chinois Wu Shi Tou de Wu la danse, Shi le lion et Tou la tête.

La tête de lion est faite de papier mâché et de bambou. Le bambou est la structure de la tête permettant de modéliser sur la tête en papier. Le papier utilisé n'est pas un papier ordinaire mais un "papier monnaie" utilisé dans de nombreuses cérémonies religieuses.

Il existe deux sortes de têtes de lion, celles qui sont articulées c'est à dire celles dont les paupières et la bouche s'ouvrent et se ferment et celles plus strictes dont aucune partie n'est articulée. Les secondes ne sont utilisés que pour des pratiques religieuses "sérieuses" alors que les premières ont plus un caractère festif même si elles peuvent avoir un caractère propiatoire. Il existe d'ailleurs des compétitions de danses du lion durant lesquelles sont réalisées des prouesses physiques tout à fait remarquables !

Durant les cérémonies, le lion doit apparaître dans toute sa majesté c'est à dire qu'il doit avoir l'air vivant et refléter toute la puissance qu'un tel animal peut susciter. C'est ici que les deux pratiquant de Wushu ont un rôle; le lion représentera leur niveau de pratique. Si le rôle de celui qui fait la queue de l'animal est ingrat, il n'en demeure pas moins qu'il est aussi important que la tête. Les deux sont unis pour ne refléter qu'un seul animal, un seul corps et un seul esprit. La différence essentielle entre les deux sont pour le premier d'avoir des épaules et des bras robustes pour porter la tête et pour le deuxième d'avoir un dos solide ainsi que des jambes fortes car il est souvent penché et qu'il doit faire de nombreux portés.

La musique tient une part importante durant la danse du lion surtout le "Da Ku", le gros tambour, accompagné des cymbales et du gong.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire