mercredi 12 juin 2013

Aides financières pour une maman étudiante

Vous êtes seule ou en couple, et vous allez avoir un enfant alors même que vous poursuivez vos études. Découvrez toutes les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

L’arrivée d’un enfant est toujours un bouleversement, mais encore plus quand on cherche encore à construire son propre avenir au travers de ses études. Au-delà du côté affectif, l’aspect financier est élément déterminant de l’épanouissement de la future famille. Ainsi, pour bien négocier ce changement de vie, plusieurs aides financières peuvent vous faciliter la vie, reste à savoir lesquelles ! Pour cela, deux organismes seront à même de vous soutenir : le CROUS et la CAF.

Auprès du CROUS, bénéficiez d’une bourse sur critères sociaux (jusqu’à 26 ans), qui comprendra en plus un complément maternité de 270 euros par (soit 30 euros par mois sachant que l’aide est versée sur 9 mois). Ce complément n’est versé qu’à la fin de grossesse. Quant au montant de la bourse en elle-même, celle-ci est calculée en fonction de vos ressources, et de celles de vos parents si vous êtes encore rattaché à leur foyer fiscal,  et peut varier entre 1 525 € à 4 370 €. Autre alternative, le prêt d’honneur (non cumulable avec la bourse sur critères sociaux sauf échelon 0), une avance de 1 500€ remboursable sur 10 ans et accordée sur dossier. Enfin, le CROUS peut également vous venir en aide pour ce qui est du logement, en vous donnant accès à des logements universitaires réservés aux jeunes parents.

En sollicitant la CAF, vous pourrez tenter d’obtenir la Prestation d’Accueil au Jeune Enfant (PAJE). Celle-ci comprend une prime à la naissance (environ 900€) + une allocation de base (environ 150€) + un indemnité selon le mode de garde de l’enfant + une indemnité si votre activité professionnelle est pénalisée. Son montant global est calculée en fonction de votre situation personnelle, adressez-vous donc directement à la CAF.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire